Cuisine de saison, Ma vie en vert, Recette

Citron 3 en 1 : Sirop, madeleine et produit ménager

Limiter le gaspillage ça passe aussi par revaloriser les déchets organiques. L’autre jour, en préparant du sirop de citron, je me suis lancée le défis de tout réutiliser afin de valoriser au maximum cet agrume ! En plus de mon sirop, j’ai donc préparé des madeleines (avec le reste de zeste) et du produit de nettoyage (avec la peau).

Sirop citron

Pour être le plus optimal dans la récupération du citron, il faut commencer par le sirop. Attention, la recette demande un repos de 24h !

Ingrédient :

  • 1kg de citron bio
  • 1,5kg de sucre
  • 500ml d’eau

Etapes:

  1. Faire chauffer l’eau et le sucre dans une grande casserole. Les porter à une ébullition douce.
  2. Pendant ce temps, rapper le zeste du citron. Puis les rajouter à l’eau et au sucre. Laisser mijoter une dizaine de minutes.
  3. Pendant ce temps, couper les citrons en deux et les presser pour en extraire le jus.
  4. Sortir la casserole du feu et ajouter le jus de citron.
  5. Laisser macérer 24h sous couvercle. Durant ce temps, vous pouvez préparer le produit ménager (voir étape suivante)
  6. Le lendemain, filtrer le sirop pour en retirer le zeste (qui sera utilisé pour les madeleines).
  7. Mettre le sirop dans des bouteilles préalablement nettoyées et stérilisées.

C’est prêt ! Le sirop se conserve environ 6 mois à température ambiante.

Pour le produit ménager, j’ai réutilisé les peaux de citron « dé-zestée ». Je les ai mise dans deux grands pots en verre, que j’ai ensuite remplis de vinaigre blanc. J’ai laissé le tout macérer une semaine, puis j’ai filtré le vinaigre que j’ai remis en bouteille. Les peaux de citrons sont quant à elles parties au compost.

Produit Ménager

Le vinaigre blanc est parfait comme nettoyant multiusage de la cuisine à la salle de bain ! Le citron permet de lui donner une odeur un peu plus fun et fraiche sans ajouter de fragrances ou huiles essentielles.

Je mets les peaux de citron « dezestées » dans un gros pot en verre puis je les recouvre de vinaigre blanc. Je ferme le bocal et laisse ensuite reposer une semaine. Je retire ensuite les peaux de citrons, je filtre le vinaigre aromatisé que je met en bouteille.

Pour faire mon produit multiusage, je prends une dose de vinaigre pour une dose d’eau que je mélange dans une bouteille-spay afin de faciliter l’utilisation. Je l’utilise pour nettoyer plaque de cuisine, miroir, évier, lavabo et WC.

Madeleine ou cake au citron

Une fois le sirop filtré, garder le zeste de coté afin de pouvoir l’utiliser pour les madeleines (ou un cake)

Ingrédients:

  • 200gr de farine
  • 150gr de sucre
  • 1/2 sachet de levure
  • 4 oeufs
  • 100gr de beurre
  • Les zeste de citron

Etapes :

  1. Mettre le four à préchauffer à 180 °.
  2. Faire fondre le beurre au bain-marie.
  3. Pendant ce temps, mélanger la farine, le sucre et la levure.
  4. Ajouter les oeufs, le beurre et les zestes. Bien mélanger.
  5. Mettre le mélange dans un moule à madeleine / muffins ou à cake préalablement beurrer.
  6. Enfourner durant 15min pour les madeleines ou 40min pour un cake.

C’est prêt !

A déguster au goûter avec un bon verre de sirop 😉

J’espère que ces petites recettes vous aurons plu et vous donnerons des idées de recettes upcyclées !

D’ailleurs, avez-vous vous aussi des recettes de ce type, qui vous permettent de revaloriser les « déchets » ?

Belle journée !

Consom'action, Décou'Vertes, Produit éthique

Des cadeaux de Noël Eco-responsables – Genève & alentours

Et si Noël profitait à tous ?

Et si l’on mettait autant de joie sous le sapin que chez nos merveilleux « petits lutins » qui confectionnent les cadeaux ?

Cette année, je vous propose quelques idées de cadeaux éco-responsables et éthiques. Des objets ou services conçu par des artisans locaux, qui ont un impact minime sur notre santé et celle de notre environnement.

Pourquoi est-ce important de consommer éco-responsable ? 

  • Soutenir les artisans et commerçants de la région, leur permettre de vivre de leur passion.
  • Soutenir l’économie locale
  • Eviter de faire travailler des humains (enfants ou adultes) dans des conditions inhumaines.
  • Eviter que nos achats fassent plusieurs fois le tour de la terre avant de se retrouver sous le sapin.
  • Favoriser les produits de qualité, sain pour notre santé et celle de la planète et qui ont une durée de vie plus longue.
  • Eviter de « nourrir » les grosses entreprises non équitables (coucou Amazon & co…)

Nos achats sont autant de bulletins de vote pour le monde que nous souhaitons créer ❤

Voici donc quelques idées de cadeaux à glisser sous le sapin cette année, et pourquoi pas les suivantes !

Des bijoux  

  • Hipster Création: De magnifiques bracelets et colliers en pierre semi-précieuse créer par Fanny à Genève.
  • De Songe et d’Or: De sublimes boucles d’oreilles au style « bohème chic » créer par Laure à Le Mont sur Lausanne.
  • Luz Biojoias : De superbes colliers, boucles d’oreilles, bijoux de sac… fait à base de graine venue tout droit du Brésil, pays d’origine de de Jamile, qui les crée à Genève.

Capture d’écran 2019-11-27 à 16.06.57

Bracelets Hipster création

Des Cosmétiques  

  • Zhandumaya: Cosmétiques naturels unisexes,  mais aussi article Zero Déchets (Gourde, paille…) créé par Andréa et  sa maman Patricia à Genève.
  • Good Mood Sparkle : La marque de Camille et Alexia porte bien son nom; des produits pailletés avec le gamme Unicorns ou non avec la gamme Rhino. Le tout naturel ! Elles proposent également différentes trousses de toilette et autres articles pleins de bonne humeur.
  • Heritage Neroli : Une boutique carougeroise qui propose des produits de soins « brut » (huile, hydrolat, savon…) issus du terroir marocains.
  • Myrtilla Box : Roberta a créer en 2019 une box qui propose tous les deux mois de découvrir des cosmétiques fait part des artisans de  Suisse Romande, ainsi que des lingettes démaquillante lavable et du maquillage bio. Afin que les cosmétiques vous soit adapter, elle propose de remplir un « profil beauté ».

Capture d’écran 2019-11-27 à 16.08.46

Cosmétiques Good Mood Sparkle

Des Vêtements : 

  • Wabi Socks : Une toute nouvelle marque de chaussette Genevoise. Les chaussettes sont produites en France et sont à l’effigie de cause environnementale (Abeille, Orang-Outan et Ours polaire). Un 1 CHF par chaussette est reversé à la cause choisie.
  • Aokas : Boutique nyonaise (possibilité de commander en ligne) qui propose des vêtements et accessoires produits de manière équitable au Cambodge.
  • Jolly Jungle : Deux boutiques familiales (Lausanne et Genève) qui propose des articles vegans de créateur genevois, indiens ou thaïlandais, produits de manière étique bien sûr 😉
  • Ayni : Boutique associative de vêtements équitable et bio à Genève.

Capture d’écran 2019-11-27 à 16.10.02

Pantoufles Aokas

Des Livres : 

  • Les Recyclables: librairie de secondes mains, qui propose de nombreux livres en bon état ! Il est également possible de leur apporter les livres que vous ne lisez plus afin qu’ils soient remis en circuit.
  • La librairie du Boulevard : librairie coopérative. Ils proposent également des abonnements annuels ainsi que des « livres en l’air » afin de permettre à ceux qui n’ont pas les moyens de s’en offrir.
  • Au Chien Bleu : librairie spécialisée dans les livres jeunesse. Un choix énorme et de très bons conseils.

Des Plantes : 

  • Natureco : Denis et Ludivine propose des terrariums, de kokedamas et d’autres compositions florales magnifiques ! Ils animent également des ateliers pour apprendre à les composer vous-même ou pour avoir pleins d’astuces pour prendre soin de vos plantes naturellement.

Capture d’écran 2019-11-27 à 16.11.06

Terrarium Natureco

De l’Alimentation : 

Pourquoi ne pas offrir un beau panier garni ?

  • Senza : Epicerie bio et locale carougeoise. Ils proposent également régulièrement des ateliers autour du zéro déchets, du fait maison et de la santé au naturel.
  • La Marché des Mattines: Un maraîcher de proximité ! On y retrouve les légumes cultivés par la famille Blondin, ainsi que de nombreux autres produits locaux (vin, fromage, céréale, lentilles…)

Capture d’écran 2019-11-27 à 16.12.14

Boutique Senza

Un Massage ou Soin 

  • Eblouie par la Lune : Bar à méditation au coeur de Carouge, Eblouie par la Lune propose aussi différents soins tels que des massages, du reiki, du shiatsu, des cours de yoga ou de l’hypnose.
  • Au Temps pour Moi : en plus de sa boutique de vêtements et cosmétique éthiques, Au Temps Pour Moi propose des soins thérapeutiques : massage relaxant et prénatal, drainage lymphatique, réflexologie plantaire, soin du visage.

Autres : 

  • Oracle « Enseignement Animal » : Saskia pratique la communication animale et elle a créé il y a quelques semaines un oracle « Enseignement animal » tiré de communication qu’elle a eu avec certains animaux. Support parfait pour nous guider dans notre quotidien et comme outil de développement personnel.
  • Cap Indigo : Boutique de commerce équitable du monde proposant des produits alimentaires, des vêtements des accessoires, des objets de décorations et de magnifique carte de voeux. La boutique fait partie du réseau Caritas Genève.
  • Ekky Suisse : Produits zéro déchets, fait artisanalement en Suisse. Cake vaisselle, lingette démaquillante, couvercle alimentaire lavable et chouchou en tissu recyclé, font entre autre partie de leur gamme.
  • Hiënelë : Propose, entre autre, ses fameux portes-savons nomade, mais aussi pleins d’autres créations de coutures zéro déchets et colorés en tissu upcyclé, qu’elle produit en Valais.

Capture d’écran 2019-11-27 à 16.15.18

Chouchou Ekky 

Me voilà au bout de ma liste d’idée de cadeau de Noël ! J’espère qu’elle aura pu vous inspirer.

N’hésitez pas à dire en commentaire, ici ou sur instagram, quelles sont vos idées de cadeaux eco-responsable afin que les autres puissent en profiter aussi !

Je vous souhaite de merveilleuses fêtes de fin d’année.

Décou'Vertes, Voyages

Une escapade aux cabanes du Salève

Il y a quelques semaines, j’ai passé une nuit aux cabanes du Salève et j’ai tellement aimé cet endroit que je me suis dit qu’il fallait ABSOLUMENT que je vous en parle !

Le concept : 5 cabanes en pleine forêt à 15min de Genève. Des cabanes pour se retrouver en famille, entre amis ou en couple. Pour notre part, nous avons dormi dans la cabane « Les Pitons » (nom du point culminant du Salève), qui est perchée dans un arbre.

Les cabanes du Salève se veulent un logement insolite et nature, nous prouvant deux choses qui sont, à mon sens, primordiales :

  • Simplicité rime aussi avec confort et bien-être
  • Nous n’avons pas besoin d’aller bien loin pour trouver de joli petit coin où se ressourcer.

La cabane des Pitons offre une terrasse avec vue sur Genève, le Jura et quand le temps le permet, un merveilleux coucher de soleil. Elle possède également un jacuzzi privatif et des toilettes sèches. Dans la cabane elle-même, nous trouvons un poêle pour nous chauffer ainsi que tout le nécessaire pour nous préparer le repas de manière autonome. Il est également possible de commander à manger dans les restaurants des alentours.

Ce que j’ai aimé :

  • L’accueil chaleureux.
  • La simplicité du lieu.
  • L’attention qui est portée à la nature, les animaux et l’environnement.
  • Le cadre nature, en pleine forêt, la petite marre, les écureuils qui se promènent pas loin…
  • La vue.
  • Le panier du petit déjeuner à aller composer soi-même.
  • Pouvoir être autonome pour la préparation des autres repas.
  • Les activités proposées (VTT, pétanque, massage…)

J’ai moins aimé le fait qu’on ne puisse pas s’y rendre en transport en commun… mais c’est bien la seule chose qui m’ait déplu !

Comment s’y rendre ?

Le site des cabanes du Salève se trouve au-dessus de Collonge-sous-Salève. On peut s’y rendre à pied ou en VTT pour une jolie balade ou en voiture. Plus de détails sont donnés lors de la réservation de la cabane.

Pour plus d’infos et pour les reservations : https://www.lescabanesdusaleve.fr

N’hésitez pas à me dire si vous vous y rendez, je serais ravie d’avoir votre retour.

Belle journée

Décou'Vertes, Suisse, Voyages

Tyrolienne de la Grande Dixence

Le barrage de la Grande Dixence, dans le Val d’Hérens (VS), est le plus haut barrage-poids du monde. Il sert de réservoir d’eau qui sera ensuite utilisée à produire de l’électricité pour quelque 400’000 ménages !  Depuis 2018, une tyrolienne de 700m le longe. Il s’agit de la « Alpinline », la plus longue tyrolienne de Suisse Romande.

D’une extrémité à l’autre du barrage, elle offre une magnifique vue sur les environs et nous donne l’impression de voler, sous nos pieds, prêt 285 mètres de vide !

IMG_7756

Comment ça marche ? 

Il est recommandé de réserver son « vol » en avance via le site internet. La descente coûte 25CHF.

Rendez-vous 45min avant l’heure choisie afin d’être équipé et de recevoir les consignes. Le lieu du rendez-vous est à l’arrivée du téléphérique, en haut du barrage.

Depuis le bas du barrage, deux choix s’offrent à nous : monter à pied les quelques 285m de dénivelé qui sépare le parking / l’arrêt de bus du haut du barrage ou monter en télécabine (compris dans le forfait de la tyrolienne).

Pour notre part, nous avons choisi de marcher. La balade en vaut la peine et dure environ 35-45min.

IMG_7777
Chapelle St-Jean. A mi-chemin entre le haut et le bas du barrage.

Il est également possible de visiter l’intérieur du barrage ! Un forfait existe comprenant l’aller-retour en télécabine, la descente en tyrolienne et la visite guidée du barrage. Plus de renseignements sur le site internet.

Comment s’y rendre : 

  • En transport en commun : des cars postaux en partance de Sion vous montent en 1h au pied du barrage.
  • En voiture: prendre la sortie « Sion Est » de l’autoroute et monter dans le Val d’Hérens. Passer par Hérémence puis suivre les panneaux jusqu’à la Grande Dixence. La route est assez simple à suivre. Attention, virage en aiguille sur la fin du parcours 😉

IMG_7779
Vue depuis le pied du barrage.

A voir aussi dans la région : 

  • Les pyramides d’Euseigne, aussi appelée « Cheminée des Fées » curiosité géologique de la région. Plus d’infos par ici.
  • Le lac bleu d’Arolla
  • De nombreuses randonnées sont possibles à presque toutes les saisons. Différentes cabanes sont accessibles depuis le barrage.
  • Pour plus d’infos, voici le site de l’office du tourisme du Val d’Hérens.

Belle balade dans le val d’Hérens !

Cheveux, cosmétique maison, No-poo, Recette

Baume protecteur et nourrissant pour cheveux – Spécial vacances

Allez, on essaie de faire revenir le soleil !
Aujourd’hui, je vous partage ma recette de baume protecteur et nourrissant pour cheveux qui sent bon l’été !

Je l’utilise principalement en voyage car je trouve le format « baume » plus pratique qu’une huile de coco basique qui a tendance à fondre lorsqu’il fait trop chaud et à couler au fond de la trousse de toilette… (True Story)

Comme je voyage le plus souvent de manière minimaliste, j’utilise aussi ce baume sur ma peau très sèche (pied, mains…)

Je l’utilise principalement de deux manières: 

  1. Pour protéger mes cheveux lors d’une exposition au soleil ou d’une baignade dans la mer ou les piscines chlorées. Le baume va empêcher l’eau « aggressive » d’entrer dans le fibre du cheveu et donc de l’abimer de l’intérieur. J’en mets aussi sur mes longueurs lorsque je vais skier afin de les protéger du froid. J’en fais ensuite une grosse tresse ou un chignon afin de vraiment les protéger un max des frottements.
  2. Pour nourrir mes cheveux en bain d’huile avant de les laver ou en touche légère lorsque mes pointes sont un peu sèches. Il permet de nourrir les cheveux sans avoir besoin de les mouiller/laver et leur redonne un peu de vitalité rapidement. Dans ce cas-là, en mettre une toute petite touche afin de ne pas se retrouver avec une friteuse sur la tête !

IMG_5941

Ingrédients 

  • 35gr d’huile de coco – Nourrissante et protectrice, gaine le cheveux
  • 5gr de cire d’abeille (ou de candelia pour les végans) – Nourrissante, protectrice et structurante pour le baume.
  • 3 gouttes de vitamine E – Conservateur naturel
  • 10 gouttes d’huile essentielle d’ylan-ylang – Favorise la brillance des cheveux

Préparation 

  1. Faire fondre au bain-marie la cire et l’huile de coco.
  2. Sortir le tout du feu et ajouter la vitamine E. Bien mélanger.
  3. Ajouter l’huile essentielle d’ylang-ylang,
  4. Mettre la préparation dans un contenant (environ 50ml) et laissé refroidir avec le couvercle ouvert. Vous pouvez placer le baume au frigo pour accélérer les processus.

Et c’est prêt ! La préparation se garde 6 mois à température ambiante.

N’hésitez pas à me faire vos retours si vous testez ce produit !

Belle journée

 

IMG_5951

Ma vie en vert, Recette

Poêlée d’asperges vertes & pommes de terre

Malgré la météo pas encore tout à fait au beau fixe, le printemps s’installe et avec lui, le retour de pleins de fruits & légumes !

Et voilà un que j’apprécie tout particulièrement en cette saison : l’asperge!

Si elle est déjà délicieuse tout simplement cuite à l’eau ou à la vapeur avec une petite mayonnaise, l’asperge est aussi un délice en plat, comme cette poêlée asperges & pomme de terre.

Ingrédient (pour 4 personnes)

  • 800gr de pomme de terre
  • 500gr d’asperges vertes
  • 1 oignon
  • de l’huile végétale pour la cuisson (type colza ou tournesol)
  • Sel & poivres

Préparation 

  1. Eplucher et couper les pommes de terres en rondelle d’environ 1cm.
  2. Les faire dorer à la poêle avec un peu d’huile durant 10 minutes.
  3. Pendant ce temps, couper la base des asperges et éplucher le tiers inférieur afin d’éviter les fils. (N’oubliez pas les patates sur le feu et pensez à les retourner régulièrement !)
  4. Couper les asperges en morceaux de 5-6 cm de long. Si elles sont particulièrement épaisses (la base par exemple), les couper en deux dans le sens de la longueur.
  5. Couper l’oignon puis ajouter l’oignon et les asperges aux pommes de terres.
  6. Ajouter le sel et le poivre selon vos goûts. J’aime bien parfois y ajouter une petite pointe de curcuma en poudre.
  7. Laisser poêler une dizaine de minutes en les retournant régulièrement afin de les cuire de tous les côtés. Les pommes de terres doivent être bien cuites et les asperges encore un peu croquantes.

C’est prêt !

J’accompagne généralement ce plat d’une belle salade printanière.

En hiver, je remplace les asperges par des choux de Bruxelles ! Un délice aussi !

Bon appétit 😉

img_20190417_193607

 

 

Ma vie en vert

La Symptothermie – Mon retour d’expérience sur ce moyen de con(tra)ception naturel

Vous avez été nombreuses à me le demander, alors le voilà : Mon retour d’expérience sur la symptothermie !

Avant toute chose, je tiens à préciser que je ne suis pas une professionnelle de la santé. Toutes les informations et les avis contenues dans cet article ne sont pas à prendre à la lettre (comme c’est le cas pour la plupart des bloggeurs-youtubeurs & co). Renseignez-vous toujours bien avant de vous lancer, surtout pour des thématiques aussi importantes que la contraception ! Dans cet article, vous trouverez mes avis, mes perceptions et mon ressenti, le but n’étant pas de vous apprendre à utiliser la symptothermie, mais simplement de vous donner mon avis et vécu. Le reste vous appartient 😉

Je reste bien sur à disposition en commentaire pour tout complément d’informations ! N’hésitez pas également à partager vos expériences, cela pourra être utile à d’autres !

La Symptothermie, qu’est-ce que c’est ? 

La symptothermie est un moyen de conception et de contraception naturelle et écologique se basant sur l’observation du cycle mensuel féminin.

Il faut savoir que la femme n’est fertile que quelques jours par cycle. Le but de la symptothermie est donc d’apprendre à observer les différents « symptômes » du cycle féminin afin de définir ce moment d’ovulation, dans un but de contraception ou de conception.

Les symptômes à observer sont : 

  • La température celle-ci augmentant après l’ovulation
  • Les glaires cervicales (appelées élixir dans la méthode sympto), c’est le liquide plus ou moins épais / fluide que nous avons toutes dans notre utérus et qui évolue aussi au fil du cycle.
  • La position du col de l’utérus qui lui aussi évolue durant le cycle.

La combinaison de ces trois symptômes permet donc de déterminer avec une grande précision le moment de l’ovulation.

Pour nous aider dans cette démarche, la fondation SymptoTherm, fondateur de la méthode, a mis en place une application dans laquelle rentrer nos différentes observations et ainsi nous permettre d’en garder une trace et analyser nos observations.

 

Ma pratique de la symptothermie

Après avoir pris la pilule durant un an, je cherchais un nouveau moyen de contraception plus respectueux de mon corps et de l’environnement. C’est au détour d’un groupe Facebook « Ecolo » que j’ai entendu parler de cette méthode.

J’ai ainsi rejoint le groupe facebook « Symptothermie » qui est une belle source de partage et d’entraide. Après avoir lu sur cette page quelques témoignages, je me suis décidée à me lancer !

J’ai tout d’abord lu le manuel que l’on trouve gratuitement sur le site de la fondation : sympto.org

J’ai ensuite pris rendez-vous avec une conseillère proche de chez moi. En soi, aucune étape n’est obligatoire pour se lancer dans la symptothermie. Je recommande tout de même toujours à celles qui souhaite se lancer de prendre un suivi de 6 mois avec une conseillère. Cela permet d’être sur de ses observations et d’apprendre à se faire confiance. Ma conseillère a été très disponible, tant pour des rencontres en vrai que pour des questions via l’application.

Les avantages: 

Les avantages pour moi sont nombreux;

  • Une méthode de contraception naturelle et donc saine pour notre santé et celle de la planète; pas d’hormone dans mon corps et dans l’eau, pas de plaquette de médicaments qui finissent chaque mois à la poubelle…
  • Une méthode très peu cher, 15CHF pour l’application, 150CHF pour le suivi de 6 mois par une conseillère, une vingtaine de francs pour le thermomètre… Et c’est tout ! La méthode étant ensuite valable à vie !
  • Utiliser la symptothermie m’a permis d’apprendre à connaître mon corps et d’être plus attentives à ses réactions, à ses besoins tout au long de mon cycle. Cela m’a permis d’acquérir une meilleure connaissance de moi-même de manière générale, de mes ressentis, de mes émotions qui fluctuent en fonction de mon cycle.
  • Utiliser cette méthode se basant sur mes propres observations m’a également permis de prendre confiance en moi et de me rendre compte, contrairement à ce que l’on nous fait souvent croire, que nous, les femmes, sommes tout à fait capables de gérer notre contraception.
  • Si la symptothermie peut être utilisée comme un moyen de contraception, elle est également un moyen de conception pour les personnes désirant avoir des enfants.
  • La symptothermie demande une communication avec son partenaire, ainsi, même si c’est à la femme de faire ses observations, tous les deux sont concernés et doivent prendre leurs précautions. La contraception n’est donc pas juste une affaire de femme, par ce qu’il faut être deux (ou plus =P ) pour faire des bébés, ou ne pas en faire.

Les inconvénients

  • La symptothermie demande un suivi régulier de ses observations. Si cela ne prend que quelques secondes par jour, il faut tout de même y penser.
  • Il faut également avoir un rythme de vie régulier (prise de température si possible toujours à la même heure…). Après, il n’y a rien d’insurmontable, j’utilise la méthode même en voyage, avec les décalages horaires que cela engendre. Le tout étant de rester assidu durant ces périodes.
  • La symptothermie n’évite pas (comme la pilule & co d’ailleurs) les maladie sexuellement transmissible. Sortez couvert 😉
  • La symptothermie est très peu connue et beaucoup de personnes vous diront que la méthode n’est pas fiable… qu’elles ont la cousine de l’oncle à la tante de la voisine qui est tombée enceinte avec la méthode… Bien sur que le risque 0 n’existe pas, comme pour n’importe quelle contraception! Mais beaucoup de personnes confondent la symptothermie avec d’autres méthodes d’observation moins complètes et donc moins fiables (certaines ne se basant par ex. que sur la prise de température). Coryez-en vous, en vos observations et en vos ressentis.

 

img_20190203_142642
Le guide sur la symptothermie et le thermomètre à deux décimales

Vos questions: 

  • Est-ce fiable ?

Oui ! Je l’utilise depuis plus de 2 ans et je n’ai jamais eu de mauvaises surprises !

De plus, la symptothermie est reconnue par l’OMS qui la considère comme fiable à 98%. Pour vous donner une idée, la pilule est elle considérée comme sûre à 99% si utilisée à la perfection, mais 92% telle qu’utilisée couramment!

  • Combien est-ce que ça coûte ?

Une fois les premiers frais engendrés pour le suivi et le matériel, il n’y a quasiment plus de dépense à faire !

Concrètement j’ai payé : 

15.- CHF pour l’application synchronisée avec un compte sur le site internet (il existe une appli gratuite, mais qui n’est pas synchronisée et donc si on perd le natel ou qu’on le change… on perd toutes nos données)

25.- CHF pour le thermomètre à deux décimales

150.- CHF pour le suivi de 6 mois avec une conseillère

Et c’est tout ! Ce qui fait 190.- CHF en début de pratique et plus rien depuis ! Cette méthode demande donc un investissement préalable, mais est plutôt rentable sur la durée puisqu’elle est valable à vie !

(Aller, je vais surement devoir racheter une nouvelle pile pour mon thermomètre d’ici quelques mois =P )

  • Par où commencer ?
  1. Pour commencer, je vous recommande de lire le guide sympto que vous pouvez télécharger gratuitement sur leur site internet.  Cela vous permettra de voir assez rapidement si la méthode semble vous convenir et si vous y crochez.
  2. Vous pouvez ensuite télécharger l’application ( je vous conseille vraiment la payante afin de ne pas perdre vos données en cas de pépins avec votre téléphone) et prendre rendez-vous avec une conseillère dans le même temps.
  3. Puis avec toutes ces indications, vous lancez dans les observations. La conseillère conseille de se protéger avec un préservatif les 3 premiers mois de pratiques afin d’être sur de ses observations et de son cycle.
  4. Vous lancez pleinement dans la pratique de cette méthode, écoutez votre corps et ses signaux.

J’espère que cet article vous aura plu et permis de découvrir cette méthode de contraception encore trop méconnue ! Si elle vous intéresse, je vous invite à rejoindre le groupe Facebook qui y est dédié et aller faire un tour sur le site internet de la fondation. Cela vous permettra d’avoir de plus amples informations !

Je reste à disposition pour répondre à vos questions en commentaire ici ou message privé sur Instagram !

Belle journée !

Consom'action, Voyages

Gili Asahan Ecolodge – Indonésie

Au large de l’île de Lombok, se trouve la petite île paradisiaque de Gili Asahan: plage de sable blanc, barrière de corail à 3 coups de palmes, vue sur la baie depuis les sommets…

Et si je vous en parle, vous vous en doutez bien, ce que j’y ai déniché un logement responsable : Le Gili Asahan Ecolodge ! Un lodge situé sur l’une des plages de cette magnifique île.

Leur crédo ?

Nous montrer que simplicité ne rime pas forcément avec sacrifice, bien au contraire !

IMG_4670

Leurs engagements : 

  • Alimentation du lodge avec des panneaux solaires
  • Constructions des bâtiments faits avec du matériel local et naturel
  • Favoriser l’emploie des habitants de l’île
  • Soutien à l’éducation des enfants de l’île au travers de leur association.
  • Sensibilisation à la protection de la faune et de la flore marine et terrestre / reforestation
  • Sensibilisation au respect de la population locale
  • Proposition de loisir « slow » (balade, snorkeling, jeux de société et sportif, yoga…)
  • Bibliothèque partagée, pour donner une seconde vie à nos livres et permettre à d’autres voyageurs d’en profiter !
  • Des pailles en papier & des aliments locaux au restaurant

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mes coups de coeurs : 

Cette petite île paisible et très peu touristique fait un bien fou après l’euphorie Balinaise ! On y est accueilli avec une eau de coco à boire à même le fruit… avec une paille en papier. Le ton est donné !

Le personnel est aux petits soins, très à l’écoute pour nous aider à préparer la suite de notre voyage, par exemple.

Les constructions typiques sont faites en matière locale. c’est très simple. c’est parfait ! On y ressent beaucoup de douceur et de paisibilité.

Le matériel de snorkeling, de yoga, des canoës et différents jeux sportifs ou de société sont prêté aux clients pour la durée du séjour.

Le cadre est tout simplement sublime. Se prélasser sur les matelas de plage avec un bouquin, grimper au sommet de l’île pour admirer la vue, faire une balade autour de l’île par les plages, faire un peu de yoga dans le « Shala » construit au-dessus du lodge, nager au milieu des coraux et des poissons à quelques mettre de là… Nous n’avons pas le temps de nous ennuyer sur cette petite île où on resterait bien plus longtemps !

Le petit déjeuner, compris dans le prix, est très copieux ! Fruit frais, oeuf, crêpe à la banane… un délice ! Les plats indonésiens sont eux aussi succulents et fais à partir d’aliments frais: lait de coco, poisson, légumes… On s’est régalé !

IMG_4681

Les moins : 

Nous avons trouvé dommage que le restaurant propose de la nourriture Italienne… Même si les aliments sont de la région, nous préférons toujours profiter de manger des spécialités locales lorsque nous sommes à l’étranger !

Les prix sont carrément plus élevés que la moyenne du pays, mais cela est dû au fait que c’est un standing plus élevé que ce dont nous avons l’habitude.

Et c’est tout !

Vous l’aurez compris, j’ai été enchantée de mon séjour sur cette jolie petite île et ne peux que  recommander à ceux qui souhaitent un peu de calme et de simplicité de s’y rendre quelques jours s’ils sont de passage dans la région.

N’hésitez pas à contacter le lodge pour plus d’informations et pour organiser votre transfert depuis Bali ou Lombok.

Et vous, vous connaissez aussi des Ecolodge ou autres logements responsables à travers le monde ? Est-ce quelque chose auquel vous faites attentions ?

Bon voyage 😉

IMG_4642

Décou'Vertes

Initiation à la méditation en mouvement

 Ce dimanche, j’ai eu la chance de participer, en compagnie des copines blogueuses Pink Coconut, ByJulie et Little Litchi Beauty à une séance découverte à la méditation en mouvement.

C’est au centre médical de Charmilles qu’Ursula, physiothérapeute de formation – entre autres ! – nous a accueillis.

Avant de se lancer dans la pratique, Ursula nous a expliqué son parcours et sa philosophie, sa manière de penser la méditation en mouvement. Elle nous a ainsi expliqué qu’elle se laisse guider par les énergies et que de faite, chaque séance est différente et instinctive. Nous devons nous-même nous laisser guider par sa voix, mais surtout par les besoins et ressentis de nos corps. Nous devons être à l’écoute de celui-ci.

Nous commençons ensuite la méditation, assises sur notre tapis dans la position que nous souhaitons. Puis petit à petit, nous nous mouvons en fonction de ses « consignes », que nous suivons comme elle semble juste pour nous.

Je me suis retrouvée un peu perdue au début, ayant l’habitude de pratiquer le yoga, où les postures sont moins « libres ». Mais j’ai rapidement pu trouver mon équilibre et tout simplement me laisser guider par mes sens et mes ressentis. J’ai alors ressenti une grande relaxation et des énergies circuler dans tout mon corps.

Nous avons ensuite fini l’initiation par une méditation statique.

Ce fut un très bon moment qui m’a permis d’être dans l’instant présent et entièrement à l’écoute de mon corps. J’ai trouvé cette pratique très complémentaire à celle du yoga et du Reiki, elle m’a permis de comprendre et d’ancrer pas mal de choses qui me seront utiles dans ces différentes pratiques comme dans ma vie quotidienne. A la fin de la séance, j’avais l’impression de sortir d’un massage.

Après la pratique, nous avons pris le temps d’échanger. C’était très intéressant de constater que cette pratique qui peut sembler très individuel nous relie aux personnes autour de nous et au monde de manière générale.

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup apprécié cette expérience et je ne peux donc que vous la recommander si vous souhaitez vous offrir un moment de détente et de re-centration. En plus, les séances avec Ursula peuvent être prises en charge par un bon de physiothérapie ! Vous trouverez toutes les informations sur son site internet et elle est à disposition pour tout complément d’informations. Elle a également une page Facebook ici.

img_20181029_1235551

J’ai passé une très belle matinée tout en douceur, que nous avons fini à bavarder autour d’un bon goûter préparer avec soin par Pink Coconut ! De quoi retrouver un peu d’énergie pour braver le froid qui s’installe !

Et vous, vous avez déjà expérimenté la méditation en mouvement ? Est-ce une pratique qui vous intéresserait ?

 

 

 

Cuisine de saison

Tarte à la courge (Salée)

Ça y est ! L’automne est bel et bien là ! Et si la perspective du retour du froid ne m’enchante que moyennement, je me réjouis quand même toujours de cette saison: ces couleurs, les châtaignes, les dimanches après-midi avec un bon bouquin et un thé bien chaud, les balades au milieu de feuilles… et les courges !

En soupe, en gratin, rôtie, en tarte… Je l’aime sous toutes ses formes ! Et aujourd’hui, je vous partage ma recette de tarte à la courge salée. De quoi réchauffer les appétits après une belle balade en forêt !

Ingrédients : 

  • Environ 400gr de courge
  • 2 oeufs
  • 150gr de gruyère rappé
  • Sel, poivre, noix de muscade, curry… selon vos goût !
  • une pâte brisée

Recette: 

  • Faire cuire la courge dans un peu d’eau (ou de bouillon selon vos goûts) pendant une vingtaine de minutes jusqu’à ce qu’elle soit bien moelleuse! – Le saviez-vous, la peau de la courge est comestible !  Pas besoins donc de risquer ses doigts, il suffit de bien la rincer et de la faire cuire comme le reste de la courge.
  • Une fois bien cuite, vider l’eau qu’il reste (vous pouvez la garder pour faire cuire du riz ou des pâtes par exemple) et mixer la courge pour en faire de la purée.
  • La mélanger ensuite avec les oeufs et le gruyère, saler, poivrer, noix-de-muscader & plus si affinité 😉
  • Appliquer ensuite la masse sur la pâte brisée, enfourner pour une trentaine de minutes à 180° C.

Et c’est prêt ! A déguster chaude en plat principale, accompagnée d’une bonne salade ou froide en guise d’apéro !

Et voilà un repas tout simple, rapide et de saison !

 

img_20181023_203352
Tarte à la courge avec une petite salade de rampon et des graines germées.

J’espère que cette recette vous aura plus ! N’hésitez pas à me faire vos retours si vous testez & à me partager vos recettes automnales en commentaires =)

Pour les courges addict, vous pouvez aussi adapter cette recette de soupe « poireaux-coco » avec de la courge à la place des poireaux, c’est un délice !

Bel automne